On parle de parité

« On parle de parité » (de Femmouzes T.)

 

Spécialement dédicacé
Aux routières, aux câblières
Infirmières, jardinières
Pâtissières, tapissières
Biscuitières, joaillières
Téléphonistes, machinistes.

Aux fleuristes, aux choristes
Aux urbanistes, aux ébénistes
Aux pépiniéristes, aux satiristes
Aux coloristes, aux courriéristes
Aux chimistes, aux hygiénistes
Aux trompettistes, aux trapézistes.

Refrain (x2) :
On parle d’égalité
On parle de parité
Mais les femmes qui travaillent
N’ont pas gagné la bataille
On parle d’égalité
On parle de parité
Mais les femmes qui travaillent
Ont pas fini de batailler.

Dédicacé aux géologues
Psychologues, aux sociologues
Sinologues, aux philologues
Aux éthologues, aux graphologues
Archéologues, paléologues,
Aux marinières, aux fermières.

Aux costumières, aux couturières
Aux façonnières, aux gantières
Aux lingères, aux ménagères
Aux guichetières, aux secrétaires
Aux romancières, aux aventurières
Vas-y…continue la liste !

Téléphonistes, machinistes
Economistes, violonistes
Etalagistes, paysagistes
Métallurgistes, aquarellistes
Carriéristes, archivistes
Journalistes, modélistes.

(refrain x2)

Dédicacé aux serveuses
Aux chroniqueuses, aux visiteuses
Aux chercheuses, aux enquêteuses
Aux ajusteuses, aux acheteuses
Aux chanteuses, aux danseuses
Inspectrices ou perforatrices.

Dessinatrices, créatrices
Animatrices, opératrices
Réalisatrices, productrices
Educatrices, monitrices
Compositrices, cantatrices
Aux galériennes, aux magiciennes.

Aux historiennes, aux bohémiennes
Aux grammairiennes, aux physiciennes
Aux techniciennes, aux gardiennes
Aux électriciennes, aux mécaniciennes
Aux comédiennes, aux pharmaciennes
Aux musiciennes femmouziennes…

À toutes celles saisonnières,
CDIères ou journalières,
Qui pour un travail égal
À celui que font les mâles
Et à qualification égale
Touchent moins, c’est pas normal.

(refrain x4)