Farandoles de slogans et fanfare pour la première terrasse militante de 2018

« Pour le 8 mars : les femmes au bistrot, les hommes aux fourneaux ! », « La femme est au-dessus du niveau de la mère », « 1 homme sur 2 est une femme », « Femmes au foyer, demandez vos RTT », « Travailleurs de tous les pays, qui lave vos chaussettes ? »…

Ceci n’est qu’un petit extrait de la farandole de slogans et de dessins humoristiques qui a habillé la terrasse du Challenger, ce samedi 10 mars. Humour et militantisme, en l’honneur de la Journée internationale des droits des Femmes, deux jours plus tôt. Cet après-midi-là, les femmes étaient venues nombreuses s’asseoir prendre un verre sur les élégantes chaises et tables de cette terrasse de café, idéalement située à quelques pas de la station de métro des Quatre-Chemins. Sans oublier les musicien.ne.s de la Mini-Fanfare de Poche, qui ont enflammé la terrasse et fait danser le collectif, les client.e.s et les passant.e.s !

Cette terrasse était la première d’un cycle de terrasses militantes et festives, organisées en 2018 par le collectif Place aux Femmes et l’association Les Poussières, dans le cadre de l’appel à projets de la municipalité « Pour une place égalitaire des femmes dans l’espace public à Aubervilliers ». Ce sera entre mars et juillet 2018, à raison d’un samedi par mois, de 16h30 à 18h30. Cliquez ici pour voir le programme complet.

Prochain rendez-vous : le samedi 7 avril, à partir de 16h, sur la place du square Henri Roser, pour une samba-soupe endiablée…

 

Publicités

Samedi 10 mars 2018 : première terrasse militante

A l’occasion de la Journée internationale des droits des Femmes, le collectif Place aux Femmes et l’association Les Poussières vous invitent à une terrasse à la fois militante et festive devant le café Le Challenger, au 1 rue des Ecoles, à Aubervilliers, ce samedi 10 mars, de 16h30 à 18h30.

L’objectif : affirmer haut et fort notre combat pour toujours plus d’égalité et de mixité dans l’espace public ! Et tout cela, en musique et avec bonne humeur, bien sûr !

Au programme : zumba avec les jeunes filles de l’OMJA Léo Lagrange et musique festive avec la Mini Fanfare de Poche !

Mais ce n’est pas tout : en 2018, Place aux Femmes et Les Poussières organiseront tout un cycle de terrasses militantes et/ou festives, dans le cadre de l’appel à projets de la municipalité « Pour une place égalitaire des femmes dans l’espace public à Aubervilliers ». Ce sera entre mars et juillet 2018, à raison d’un samedi par mois, de 16h30 à 18h30.

C’est par ici le programme :

UN BAR À CIEL OUVERT POUR LE 8 MARS

« Si tu ne viens pas au bar, le bar vient à toi » : telle aurait pu être la devise de ce 8 mars pluvieux mais joyeux. Sur la place de la mairie d’Aubervilliers, le collectif Place aux femmes a payé sa tournée aux passant-e-s autour d’un magnifique bar à roulettes, inauguré pour l’occasion. Une action conviviale et joyeuse comme on les aime au collectif.

Tout a commencé par nos amies clowns qui ont joué du balai, comme pour rappeler – sur le ton de l’humour – le rôle encore trop souvent réservé aux femmes dans nos sociétés patriarcales.

Puis, sous un barnum rassurant vu le mauvais temps, nous avons alterné sur le thème de la lutte pour les droits des femmes, textes choisis, slogans, chants et musiques.

Certaines d’entre nous sont allées à la rencontre de celles et ceux que la pluie menaçante n’empêchait pas de flâner. Elles ont pu expliquer qui nous sommes et ce que représente cette journée du 8 mars. Mama, figure locale bien connue des Albertivillarien-ne-s, a conclu cette action en apothéose en dansant et chantant sur des rythmes africains.

Notre prochaine action ? En juin, pour les 6 ans du collectif : le rendez-vous est pris !