TERRASSES FESTIVES ET MILITANTES 2018 : ON FAIT LE BILAN

5 terrasses festives et militantes pour favoriser la mixité dans l’espace public !

L’objectif de ces terrasses était la rencontre avec les habitant.e.s et la communication sur cette problématique de la mixité dans notre ville. L’invitation systématique de musicien.ne.s a largement aidé à transmettre ce message. Le partenariat avec l’Association des Poussières nous a soutenues et le travail commun a toujours été sympathique et productif. La Ville a été présente régulièrement et nous la remercions. Le projet en 5 actes a été un tour de force à mener jusqu’au bout et nous sommes assez fières d’y être parvenues.

Terrasse n°1 : au Challenger, le 10/03/2018

L’absence de l’OMJA a été largement comblée par la Mini Fanfare de Poche. L’une des terrasses les plus festives ! Notre exposition conçue pour ce projet a attiré les regards, de nombreuses femmes (et hommes) se sont arrêtées. La mixité était bien représentée, même si les hommes présents au démarrage se sont « tassés » sur une partie de la terrasse. Une belle mixité a circulé sur l’espace public ! Bon contact avec les passant.e.s, échange par distribution de tracts.

Voir l’article du 28 mars : https://placeauxfemmes.wordpress.com/2018/03/28/farandoles-de-slogans-et-fanfare-pour-la-premiere-terrasse-militante-de-2018/

Terrasse n°2 : au Landy (parvis Henri-Roser), le 07/04/2018

Un événement très différent car il ne s’agissait pas d’un café à proprement parlé. Difficile pour notre référente d’y trouver sa place. Cette terrasse nous a néanmoins permis d’entrer en contact avec des publics que nous n’arrivons pas à toucher habituellement, comme les femmes au foyer, les enfants et les adolescent.e.s. Pendant la préparation du repas, nous notons que les acteurs masculins sont peu nombreux.
La musique brésilienne de Jabuticaba a contribué à l’atmosphère détendue de cet après-midi.

Voir l’article du 26 avril : https://placeauxfemmes.wordpress.com/2018/04/26/retour-sur-la-samba-soup-du-7-avril-au-landy/

Terrasse n°3 : place de la Mairie, le 12/05/2018

Une terrasse bien préparée et sans surprise, où il a été très difficile d’occuper TOUT l’espace : la terrasse et la Place de la Mairie ! Un bel événement totalement mixte. L’Accordéon Club d’Aubervilliers et la chorale d’Auberbabel ont réussi l’animation mais sont restés trop tournés vers le café. Certain.e.s habitant.e.s n’approchaient pas, malgré les femmes du collectif parties à leur rencontre. Néanmoins il faut préciser que c’était bien une action « terrasse » et pas « animation de la Place de la Mairie ».

Voir l’article du 12 mai : https://placeauxfemmes.wordpress.com/2018/05/12/retour-sur-la-terrasse-militante-n3-et-prochain-rendez-vous/

Terrasse n°4 : au Roi du Café, le 23/06/2018

Sur la Place des femmes, en terrain connu, devant le tout premier café labellisé. Banderoles et expo joyeusement déployées. Place bien occupée. Evénement festif, fort et mixte : vente des verres de « la journée internationale des femmes au bistro ». Orchestre africain Pili Pili très bien reçu. Ambiance joyeuse.

Terrasse n°5 : à l’Expo, au Fort d’Aubervilliers, le 07/07/2018

La plus difficile des terrasses, sur un café non labellisé. D’où des difficultés d’organisation imprévues. C’est la terrasse où nous il nous a fallu créer une terrasse, car l’Expo n’a pas de terrasse. Mais c’est la terrasse où il y a eu le plus d’interactions avec le public et le plus d’échange avec le public masculin. Beaucoup d’explications à donner sur notre action, il fallait convaincre de son sens. Danse bretonne pour tou.te.s grâce à Auberbreizh, avec les habitant.e.s qui passaient. Chansons par une comédienne de la compagnie Méliadès. Un événement à la fois festif et mixte.

Publicités

RETOUR SUR LA TERRASSE MILITANTE N°3 ET PROCHAIN RENDEZ-VOUS

Retour sur le samedi 5 mai, date de notre troisième terrasse militante : ce fut une terrasse festive et chantante devant le bar du Centre, sur la place de la Mairie d’Aubervilliers, avec la complicité de l’association Les Poussières, l’Accordéon Club d’Aubervilliers et la chorale d’Auberbabel. On a réussi une atmosphère joyeuse sur la terrasse, rassemblé beaucoup de monde et informé les passants sur notre démarche.

Retrouvons-nous mardi 15 mai au café Le Pile ou Face, de 19h à 21h, au 86 avenue de la République, à Aubervilliers (café labellisé).

Outre le bilan de la terrasse, nous y préparerons la suite de nos actions pour les semaines à venir, et notamment notre prochaine terrasse militante du samedi 23 juin, devant le Roi du Café (café labellisé).

A mardi !

Terrasses militantes : acte 3, ce samedi 5 mai !

La répétition avec l’Accordéon Club d’Aubervilliers nous a convaincues : la terrasse de ce samedi 5 mai sera chantante et dansante, place de la Mairie d’Aubervilliers, à partir de 16h30 !

Voici la plaquette avec les chants pour samedi : Chantsplaquette 5 mai 2018.pdf. Si vous pouvez l’imprimer, on en aura plus pour le public.

Compte-rendu du café du 1er mai et des répétitions avec l’Accordéon Club :

Nous commencerons la terrasse chantante par quelques airs d’accordéon, pour que s’approchent les habitantes et habitants. Puis les équipes quizz (5 questions sur le thème mixité-droit des femmes) se mettront en action.

Ensuite commenceront les chants avec l’aide de la chorale Auberbabel. L’Hymne des Femmes sera le 3e chant et précèdera la présentation de notre terrasse. Puis, en deuxième partie, nous chanterons avec le public les classiques de l’accordéon.

Notre exposition de slogans et dessins militants et humoristiques sera suspendue à l’intérieur du café du Centre, idéalement situé face à la mairie.

À samedi pour cette 3e terrasse militante et musicale, toujours avec la complicité de l’association Les Poussières !

Retour sur la Samba-Soup’ du 7 avril au Landy

Un bel exemple réussi de la mise en synergie des énergies (très féminines mais pas seulement…) albertivillariennes : Les Poussières, la ville, l’OMJA, Les vélos de la Brèche, Place aux femmes et Landykadi.

Après récupération au supermarché et au marché (où la « récolte » fut abondante : pommes, bananes, fraises, tomates, légumes variés), et installation sur l’esplanade Roser, la préparation de la « Soupe » commence. Des femmes du quartier se joignent à nous, et ça trie, ça épluche, ça coupe, ça bavarde… Des enfants sont là aussi… remarquons ce petit garçon venu avec sa mère, très motivé et très attentif… Vous avez déjà compris que côté mixité… il est un peu l’exception !

Des ados de l’OMJA sont présents… mais pour un « débat ».

A 16h, on partage ce que les cuistots (hommes et femmes !) ont mitonné : une soupe délicieuse, de la ratatouille, de la compotes, de la salade de fruits et même des tartes et gâteaux cuits dans les fours écolos de Landykadi.

Pendant ce temps, les copines de Place aux femmes ont installé tous nos slogans, Mireille veille à la sonorisation et nous voici prêtes pour la « Terrasse militante ». Lucie, Monique, Maguy présentent nos actions et invitent les femmes présentes à prendre toute leur place dans l’espace public. Et ensuite… place à la musique brésilienne de Jabuticaba (du nom de ce petit fruit sucré et tonifiant qui pousse au Brésil) ! Raísa nous fait rêver, le public est ravi, les mères profitent de ce moment apaisant et Place aux femmes se fait une joie d’accompagner la chanson brésilienne reprise par Nougaro, « Bidonvilles », qui parle de mixité, d’égalité, de liens.

On se sépare vers 19h avec le sentiment d’une belle terrasse militante, très différente de la première, où la mixité sociale a été au rendez-vous… mais où il reste encore à faire pour la mixité de genre !

Michèle

**********************************
PROCHAIN RENDEZ-VOUS :
Terrasse militante n°3
(avec la complicité des Poussières et d’Auberbabel)
Samedi 5 mai 2018
16h30-18h30
Devant le café Le Centre, 1 rue de la Commune de Paris, 93300 Aubervilliers
> voir le plan

 

Rendez-vous pour notre deuxième terrasse militante : samedi 7 avril !

C’est parti pour notre deuxième terrasse militante, ce samedi 7 avril ! Et cette fois-ci nous mettons le cap vers le quartier du Landy ! Dès le début d’après-midi (13h30), les volontaires peuvent aller donner un coup de main pour la préparation de la salade ou soupe, en fonction des aliments récupérés au marché du matin. Seront présentes aussi Les Poussières, la médiathèque Paul Eluard et des associations du quartier, comme Landykadi et Les Vélos de la Brèche.

Puis à 15h30, nous organiserons notre exposition de slogans et dessins, et participerons à la distribution de la samba-soupe !

Vers 16h30/17h commencera notre terrasse musicale, avec la musique brésilienne de Jabuticaba. Voici les paroles du refrain et du dernier couplet de la chanson « Bidonville (Berimbau) », que nous reprendrons en chœur : https://placeauxfemmes.wordpress.com/bidonville-berimbau/

Maison pour Tous Henri Roser
38 rue Gaëtan Lamy
93300 Aubervilliers
Bus 139 ou 173, arrêt Murger
RER B, La Plaine-Stade de France

 

 

 

Farandoles de slogans et fanfare pour la première terrasse militante de 2018

« Pour le 8 mars : les femmes au bistrot, les hommes aux fourneaux ! », « La femme est au-dessus du niveau de la mère », « 1 homme sur 2 est une femme », « Femmes au foyer, demandez vos RTT », « Travailleurs de tous les pays, qui lave vos chaussettes ? »…

Ceci n’est qu’un petit extrait de la farandole de slogans et de dessins humoristiques qui a habillé la terrasse du Challenger, ce samedi 10 mars. Humour et militantisme, en l’honneur de la Journée internationale des droits des Femmes, deux jours plus tôt. Cet après-midi-là, les femmes étaient venues nombreuses s’asseoir prendre un verre sur les élégantes chaises et tables de cette terrasse de café, idéalement située à quelques pas de la station de métro des Quatre-Chemins. Sans oublier les musicien.ne.s de la Mini-Fanfare de Poche, qui ont enflammé la terrasse et fait danser le collectif, les client.e.s et les passant.e.s !

Cette terrasse était la première d’un cycle de terrasses militantes et festives, organisées en 2018 par le collectif Place aux Femmes et l’association Les Poussières, dans le cadre de l’appel à projets de la municipalité « Pour une place égalitaire des femmes dans l’espace public à Aubervilliers ». Ce sera entre mars et juillet 2018, à raison d’un samedi par mois, de 16h30 à 18h30. Cliquez ici pour voir le programme complet.

Prochain rendez-vous : le samedi 7 avril, à partir de 16h, sur la place du square Henri Roser, pour une samba-soupe endiablée…

 

Samedi 10 mars 2018 : première terrasse militante

A l’occasion de la Journée internationale des droits des Femmes, le collectif Place aux Femmes et l’association Les Poussières vous invitent à une terrasse à la fois militante et festive devant le café Le Challenger, au 1 rue des Ecoles, à Aubervilliers, ce samedi 10 mars, de 16h30 à 18h30.

L’objectif : affirmer haut et fort notre combat pour toujours plus d’égalité et de mixité dans l’espace public ! Et tout cela, en musique et avec bonne humeur, bien sûr !

Au programme : zumba avec les jeunes filles de l’OMJA Léo Lagrange et musique festive avec la Mini Fanfare de Poche !

Mais ce n’est pas tout : en 2018, Place aux Femmes et Les Poussières organiseront tout un cycle de terrasses militantes et/ou festives, dans le cadre de l’appel à projets de la municipalité « Pour une place égalitaire des femmes dans l’espace public à Aubervilliers ». Ce sera entre mars et juillet 2018, à raison d’un samedi par mois, de 16h30 à 18h30.

C’est par ici le programme :