EN MÉMOIRE DE NOTRE AMIE JOSIANE

Notre amie Josiane est décédée le 3 décembre, et c’est un peu du collectif qui est parti en même temps qu’elle. Son militantisme pour la cause des femmes, son engagement au collectif et son humour en général nous étaient indispensables. Militante, engagée, drôle, originale, passionnée de voyages, Josiane était aussi écrivaine. Voici un texte qu’elle a écrit en 2012 pendant un atelier d’écriture du collectif.

Mercredi 1er Février 1948 à 14 h :

Le mistral s’engouffre dans les rues sombres et étroites de la vieille ville de Toulon. Je l’entends siffler, bondir, s’enfuir, mais dans la pièce où la famille me cloître, j’ai l’impression de m’enraciner dans l’immobilité.

Jeudi 28 Avril 1948 à 16 h :

J’ai réussi à sortir de cette pièce noirâtre, où on me confine, à broder mon trousseau. Je dirais plutôt mon linceul. Mais, lorsque je suis revenue, mon père m’attendait derrière la porte, avec le martinet, et tous les fantasmes de son esprit étroit. Dehors, sont tous les dangers : la traite des Blanches, le proxénétisme…

Lundi 15 Mai 1948 à 8 h :

On me maintient à l’écart du monde. Mais, à la radio, j’ai entendu qu’un nouvel état venait d’être créé, dans la guerre et dans le sang. Israël.

Je pourrais me créer un destin. Mais crée-t-on une personne seule comme un pays de plusieurs millions d’habitants ?

Mardi 7 Juillet 1948 à 7 h :

Aujourd’hui, est née à Ollioules ma sœur, Josiane. Elle me rejoindra dans ma prison, puisque par malheur c’est une fille.

Samedi 27 Septembre 1948 à 20 h :

C’est déjà l’automne. J’ai réussi à aller arpenter le marché du Cours Lafayette. Il n’y avait pas de proxénète.

Vendredi 25 Décembre à 20 h :

Je me suis offert le plus beau Noël que l’on puisse désirer : la liberté. J’ai largué les amarres. Je me suis envolée avec le mistral, vers le grand large, vers les horizons. Je suis née aujourd’hui, loin des phobies de mon père, esprit dérangé par les faits divers qu’on lit dans les journaux.

Charlie-Hebdo_20150715 josiane (2)

© Coco / Charlie Hebdo

Advertisements

Une réflexion sur “EN MÉMOIRE DE NOTRE AMIE JOSIANE

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s